Jamais nous n’avons autant eu besoin des chansons de Brassens!

De son humour, de son engagement, de sa tendresse et de ses espoirs. Et Brassens, ça se chante entre amis, dans un salon, au coin d’une rue, dans l’arrière-salle d’un bistrot, « sans grandes pompes, et sans pompons et sans ave ».

Dans une formation minimaliste Pierre Deveaud (guitare) et Adrien Knecht (contrebasse) revisitent le répertoire du père de toutes les chanteurs et chanteuses.

Après s’être consacrés en trio à la relecture de l’oeuvre de Jean Villard Gilles, dans le concert-spectacle Fils Gillégitimes, les deux musiciens-chanteurs-comédiens renouent avec un vieil attrait pour la musique de rue, d’appartement, de proximité. Ils donnent à réentendre la force des textes du grand chansonnier en soulignant tout ce que sa musique, souvent sous-estimée, doit au jazz.



portrait

Agendas des concerts

Georges encore



2023

3 Février 2023

Maison de Quartier de Chailly, en collaboration avec la Cie Vasistas et le spectacle Ci-gît Georges




2022

14 au 24 Janvier 2022

9 scolaires au Gymnase de Renens (VD)


22 Juillet 2022

Chapit'Ô, Bulle (FR)


30 Septembre 2022

Caveau Clan d'Estaing, Clarens, Ruelle de Tavel 2 (VD)






2021

2 Juin

Château de Nyon


4 et 11 Juin

3 scolaires au Gymnase de Renens


1er Octobre

Concert privé (Lausanne)


14 Octobre

Bibliothèque de Vevey


29 et 30 Octobre

Vufflens-Le-Château


2020

16 Juillet

Musée des Beaux-Arts (Lausanne)


18 et 19 Juillet

Programmation culturelle (Les Mosses)


8 Octobre

Maison de Paroisse (Epalinges)

2019

Janvier-août

7 concerts en appartement (soutenus par le théâtre 2.21 et la Ville de Lausanne)


11 avril

Salle communale (Le Mont-sur-Lausanne)


27 septembre

Maison de quartier de Chailly (Lausanne)


3 octobre

Au Raisin (Bussigny)


28 novembre

Théâtre du CPO (Lausanne)


2018

2 févriert

Caveau du cœur d’Or (Chexbres)


23 mars

Café des Tilleuls (Renens)ne)


24 mars

Espace St-Martin (Lausanne)


13 avril

Le Tunnel (Fribourg)


16-30 avril

Scolaires au Gymnase du Bugnon (Lausanne)


25 mai

La Bretelle (Genève)


2 juin

Vernissage d’exposition en plein air (Epalinges)


7 juin

Les Recyclables (Genève)


10 juin

Festival Ô Vallon (Lausanne)


15 juin

scolaire Burier (la Tour-de-Peilz)


25 août

La Coquette (Morges)


1 septembre

Francomanias (Bulle)


18-19 septembre

Théâtre de Valère (Sion)


22 septembre

Café littéraire (Vevey)


28-29 décembre

La Galicienne (Lausanne)


2017

18 juin

Parc de l’Ermitage (Lausanne)


28 juin

Espace St-Martin (Lausanne)


23 septembre

Espace St-Martin (Lausanne)


16 novembre

Caveau des Glycines (Clarens)


3 décembre

Théâtre 2.21 (Lausanne)


15 décembre

Scolaires au Gymnase de Burier (La Tour-de-Peilz)


activites

GEORGES ENCORE
dans votre école

Georges Encore va à la rencontre d’un public adolescent grâce à des représentations données dans des classes de gymnase. Ces concerts permettent de donner de la vie à un répertoire parfois jugé poussiéreux par les jeunes et de développer chez les adolescent.e.s – avec l’aide des enseignant.e.s de musique et de français – un intérêt et une sensibilité pour la poétique de Brassens.

"La classe se calme, une brève présentation et c’est parti, les premiers accords retentissent... les voix s’élèvent. Nous arrivons à sentir l’atmosphère changer. Nous oublions que nous sommes dans une salle de classe et nous rentrons dans leur monde" Sasita Hobi, élève au Gymnase du Bugnon.

"Quel grand bonheur de redécouvrir les chansons de Brassens dans ce spectacle à deux voix. D'en découvrir, aussi, puisque le duo nous emmène explorer des thèmes également moins connus. Les élèves, souvent peu connaisseurs du grand Georges, se sont laissés emporter par ces mélodies et surtout, ces textes, qui nous parlent encore si vivement aujourd'hui. "Une heure, ça passe trop vite !" Une très belle façon, donc, de faire entrer les élèves dans l'univers poétique de ce maître à chanter... et à penser"
Emilie Dubey, enseignante de français, Gymnase de Burier

Dossier pédagogique


domicile

GEORGES ENCORE
chez vous

Il nous manque, le bon vieux Georges. Avec son sourire en coin, son regard malicieux et sa voix rassurante. Afin de garder au fond de soi quelque chose de sa poésie tendre et rêveuse, de son impertinence joyeuse et complice, voici quelques saines activités à pratiquer quotidiennement et sans vergogne : Faire du pédalo sur la vague en rêvant, se déguiser en cachalot, naviguer en père peinard, sauver le vin et le pastis d’abord, retourner se fiche à l’eau.
Les embrasser tous, se jeter dans le lit du boucher, remuer l’endroit où le dos ressemble à la lune, battre le tambour avec ses parties génitales, lorgner un endroit précis, s’bécoter sur les bancs publics, bancs publics, bancs publics, donner la gougoutte à son chat, choisir son époux pour tromper son amant, frotter sa joue à toutes les moustaches, compter de nouvelles étoiles au ciel d’un autre lit, faire sécher son mari, penser à Fernande, ne pas jeter la pierre à la femme adultère Boire du gros bleu qui tache, du bon lait d’l’automne, du petit bleu lourd de menaces, payer un verre au fossoyeur, au curé, aux chevaux même.
Laisser courir les voleurs de pommes, exciter les farouches bras des mégères gendarmicides, saisir le juge à l’oreille et l’entrainer dans un maquis, rosser les cognes.
Dire morbleu, ventrebleu, sacrebleu, cornegidouille, parbleu, jarnibleu, palsambleu, cristi, ventre saint-gris, par ma barbe, nom d'une pipe, sapristi, sacristi, jarnicoton, scrogneugneu, bigre, bougre, saperlotte, cré nom de nom, peste, pouah, diantre, fichtre, foutre, Bon Dieu, vertudieu, Tonnerre de Brest, saperlipopette, jarnidieu, pasquedieu, bref parler comme un turlupin.
Rester dans son lit douillet, dormir comme un loir sur son brin de laurier Suivre les chemins qui ne mènent pas à Rome, se foutre pas mal des regards obliques, pousser en liberté dans les jardins mal fréquentés, laisser le champ libre à l’oiseau Voir sans arrêt tomber la pluie, croiser le vent, le vent fripon, guetter les stratus, ne jamais s’éloigner de son arbre, lorgner les nimbus, bénir le nom de Benjamin Franklin.
Donner du feu, ouvrir sa huche et sourire d’un air malheureux, ouvrir son auberge aux gens sans feu ni lieu.
Partir dans l’autre monde par le chemin des écoliers, tourner autour du tombeau, passer sa mort en vacances, mener le bal à l’amicale des feux follets, rigoler pour faire semblant de ne pas pleurer, mourir pour des idées d’accord mais de mort lente, ou même à la grande rigueur ne pas mourir du tout.
Mais la manière la plus sûre de faire entrer Brassens dans son quotidien reste d’ouvrir les portes de son appartement ou de sa maison à GEORGES ENCORE, remplir son salon d’amis, de voisins, de parents ou d’inconnu pour une soirée où les mots du grand poète résonneront dans une intimité chaleureuse.



Contactez-nous
portrait
portrait

Pierre Deveaud

Guitare et voix

Pierre Deveaud fait ses débuts sur scène au début des années 2000 en tant que chanteur-guitariste-pianiste avec le groupe Zamizuts et en tant que comédien avec la Compagnie Bleu-Nuit dans la pièce Rusalka. En 2005, il créé la compagnie de théâtre musical TaMiErO (en collaboration avec Tamaé Gennai) avec qui il a créé et joué plusieurs spectacles pluridisciplinaires (musique-danse-théâtre) en Suisse et en France. Il crée en 2013 le trio Déroute Chronique avec qui il monte un spectacle autour de l'œuvre de Jean Villard Gilles. Depuis quelques années, il se forme à l'art du clown et monte le spectacle d'art de rue Oyez.

photos
liens

A l'occasion du concert au Francomanias en 2018, Interview et live à la RTS (Paradiso) le 4 Juin 2018. (Embrasse-les tous et Mourir pour des idées), écoutez!.

En 2013, Adrien Knecht, Pierre Deveaud et Sylvain Rütti créent un spectacle autour de l'oeuvre de Jean Villars Gilles, écoutez!


merci de votre visite